accueil
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 - Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
1. Granulométrie pour les gabions

1. Granulométrie pour les gabions

  • Pour des gabions tissés à maille type 80x100 (ouverture d’environ 90 x 120 mm), on utilisera des cailloux de 100 à 250 mm pour un remplissage en place
  • Pour des gabions matelas tissés à maille type 60x80 (ouverture d’environ 65 x 90 mm), on utilisera des cailloux de 80 à 120 mm pour un remplissage en place.
  • Pour les gabions électrosoudés en maille 75x75 mm (ouverture de 70 x 70 mm), on utilisera des cailloux de 90 à 200 mm si le remplissage se fait en place et 90 à 120 mm pour un pré-remplissage en usine.
  • Pour les gabions électrosoudés en maille 50x100 mm (ouverture de 45 x 95 mm), on utilisera des cailloux de 50 à 200 mm si le remplissage se fait en place et 75 à 120 mm pour un pré-remplissage en usine.
  • Pour les gabions électrosoudés en maille 100x100 mm (ouverture de 95 x 95 mm et diagonale de 135 mm), on utilisera des cailloux de 130 à 250 mm si le remplissage se fait en place.

On peut utiliser des matériaux différents entre ceux utilisés en face vue (parement) et ceux de remplissage du reste des cages. Pour une esthétique originale, on peut disposer en face vue quelques pierres d’une couleur différente.
Pour le remplissage des gabions, il convient d’utiliser de préférence des matériaux (cailloux ou blocs) issus de roches sédimentaires carbonatées ou siliceuses ou de roches métamorphiques, dures à moyennement dures, conformes à la classe granulaire « 90/180 mm de la norme NF EN 13383-1. Dans les autres cas, les cailloux et les blocs utilisés pour le remplissage des gabions doivent être conformes aux spécifications de la conception et issus de matériaux durs, insensibles à l’eau, sains, non évolutifs, non gélifs et non friables, ayant une masse volumique d’au moins 21 kN/m3. Le cas échéant, il convient que les caractéristiques des cailloux et des blocs utilisés soient définies en tenant compte des méthodes d’essai spécifiques aux « petits enrochements » (norme NF EN 13382-2) et aux granulats.

Les granulats doivent être propres et donc débarrassés par lavage des éléments fins (sable, gangue argileuse ou marneuse…) et autres matières avant leur mise en place.
Le dimensionnement des ouvrages en gabion est basé sur la masse des matériaux de remplissage capables de s’opposer aux poussées du sol et des charges externes. La conception ne considère pas que les grilles des gabions améliorent la stabilité. Les principes de dimensionnement des gabions sont les mêmes pour les grilles tissées que soudées. Les gabions à maille tissée sont plus flexibles et sont préférés dans certaines situations. Dans les cas où une apparence soignée est requise, les gabions soudés sont à préférer et permettent en outre l’optimisation des combinaisons de fil et de maille.