accueil
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 - Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
2. Sélection des roches ou pierres de remplissage

2. Sélection des roches ou pierres de remplissage

Ce choix est très important puisque la performance de l’ouvrage en gabion dépend de la masse. Bien que la masse soit le principal critère pour le dimensionnement, d'autres facteurs doivent être considérés :

Fuseau granulaire (fourchette granulaire) : le matériau courant de remplissage des gabions est une granulométrie de 100 à 200 mm avec 6 % de plus petits ou plus gros. Une granulométrie plus serrée de 80 à 150 mm est possible si le contrôle est fiable. Il ne doit pas y avoir de pierres plus petites que l’ouverture des mailles pour éviter leur sortie des gabions.

La répartition granulométriques est importante de manière à ce que les vides dans les gabions soient les plus faibles possibles sinon il peut y avoir des désordres significatifs (masse plus faible, tassements, etc.).

L'angularité (coefficient de forme) : Plus le matériau est angulaire plus il y a de frottements, mieux les pierres s’interbloquent (s’imbriquent) et moins il y aura de déformation du parement.

Roulés ou galets :
Les pierres arrondies s’interbloquent peu et de ce fait il y a plus de poussée dans le gabion et une plus grande déformation du parement. Pour éviter la déformation, un plus gros fil de maille doit être utilisé. Pour les gabions tissés, il n’y a que le fils de 2.7 mm et il faut absolument éviter ces gabions pour un remplissage avec des galets. Par contre ce matériau est particulièrement indiqué pour les gabions sacs ou les gabions tubulaires. Pour les mailles soudées utiliser au moins des fils de 4.5 mm (5 mm est mieux).

Béton concassé, bien qu'angulaire, les blocs sont arrondis. Ils s’imbriquent mieux que les galets et donc un treillis en 4 ou 4.5 mm peut être suffisant

Pierre de carrière (concassé) : normalement angulaire, c’est le meilleur matériau de remplissage des gabions tissés et son interblocage est excellent.

Pierre plate : si le remplissage est totalement mécanique cela conduit à de grands vides et donc des risques de désordres importants. Il est indispensable de réduire au maximum les vides. Idéalement, le gabion devrait être arrangé manuellement. Le parement doit absolument être appareillé manuellement.

Remplissage mixte : lorsque le coût des roches est élevé, le gabion peut être rempli avec  2 types de matériaux. Les beaux et coûteux matériaux pour le parement vu et le reste du gabion (l’arrière) est remplit avec des matériaux pierreux plus économiques. Pour aider dans le placement des différents matériaux, l’ajout d’un panneau et la création d’une cellule supplémentaire de 30 cm peut être facilement réalisée lors de la fabrication des gabions électrosoudés. Si l’arrière est rempli avec des petits matériaux, la pose d’un géotextile de confinement à l’intérieur du gabion évitera leur fuite.