accueil
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 - Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
1. Les différents types d'ouvrages

1. Les différents types d'ouvrages de soutènement en gabions

 1.1. Les murs poids

Un mur de soutènement en gabions ne nécessitant aucun ancrage dans le talus amont est considéré comme un mur poids.

Il s’agit de murs dont le poids propre suffit à assurer la stabilité générale.

Les structures gabions sont des structures déformables. La « souplesse » des gabions permet d’accepter des déformations ou des tassements différentiels tant que la stabilité générale n’est pas remise en question. Il devient donc inutile de rigidifier excessivement l’ensemble du mur. Une structure rigide serait davantage sensible aux phénomènes de rupture par cisaillement notamment.

La largeur de l’assise et la flexibilité des gabions ne nécessite pas de fondation béton (sauf pour les habillages de façades).

Pour optimiser la section et l’insertion de l’ouvrage il est conseillé de l’incliner de 6° (ou 10%) et de réaliser un profil en gradins.

Pour optimiser la section et l’insertion de l’ouvrage il est conseillé de l’incliner de 6° (ou 10%) et de réaliser un profil en gradins.

 

Différents types de murs poids en gabion

  • Ouvrages gabions à gradins externes

  • Ouvrages gabions à gradins internes (ou à parement aval droit)



Remarque : Les ouvrages à gradins internes sont parfois préférés pour des raisons esthétiques. Toutefois pour des hauteurs supérieures à 5-6 m il conviendra de choisir des gradins externes plus stables dans leur ensemble. Si des gradins internes étaient choisis, il conviendrait toutefois d’incliner l’ouvrage de 6° ou 10%.

  • Ouvrages gabions à gradins mixtes



  • Ouvrages gabions à semelle amont débordante

Dans ce cas, une partie de la semelle (étant considérée comme une semelle d’ancrage) participe à l’équilibre de l’ouvrage.

 

  • Epaulement de talus


Ce cas ne sera utilisé qu’en « habillage » de talus ou berges à pente stable.


1.2. Les murs en remblais renforcés

Il s’agit d’ouvrages associant un parement mince en gabions à des nappes de renfort horizontales à l’arrière. Ces ouvrages utilisent le massif en « remblai armé » comme masse stabilisante.
La base sera d’environ 0.6 à 0.7 H.