accueil
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 - Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
1. Gabion par assemblage in-situ

1. Gabion par assemblage in-situ de panneaux électrosoudés

Description

Dans ce cas on assemble directement en place (par agrafage, spirales ou ligatures) des panneaux électrosoudés ce qui évite le doublage inutile des cotés juxtaposés ainsi que des couvercles par les bases. On peut aussi utiliser différentes combinaisons de mailles et de fils en fonction de l’emplacement des panneaux. Fonds, couvercles intermédiaires et cloisons internes peuvent être en mailles plus grandes. Les panneaux de parement plus résistants ou avec une maille spécifique….

La cage est fabriquée à partir de panneaux soudés avec des dimensions de maille de 100 x 100, 50 x 100, 75 x 75 voire exceptionnellement 50 x 50 mm. L’ouvrage est compartimenté verticalement tous les mètres par des panneaux perpendiculaires au parement. Tous les panneaux sont assemblés entre eux ce qui garantit le monolithisme de l’ouvrage en gabions. Le remplissage est plus rapide et le résultat est beaucoup plus esthétique et soigné. La performance est parfois dans la simplicité et AquaTerra Solutions le démontre.

 

1     Agrafes en C ou spirales
2     Couvercle
3     Diaphragme
4     Base
5     Cotés d’extrémité
6     Tirants

H     Hauteur
L     Longueur
l      Largeur

Evite le doublage inutile des couvercles et cotés et garantit le monolithisme de l’ouvrage en gabion.



Différents modes de jonction :




Agrafes métallique en C à très haute résistance 45x24x3 mm

La découpe des panneaux, la superposition ou l’utilisation de panneaux spéciaux (trapèze, circulaire, avec arrondis ou angles particuliers, etc.) permet la réalisation de nombreux aménagements particuliers.

 

Exemples illustrant la modularité du système

Le rayon est réglable à volonté

Possibilité d’emboiter les gabions les uns dans les autres

Possibilité d’utiliser des éléments sur mesure (panneaux trapézoïdaux, etc.)

Panneaux spéciaux en trapèze ou avec arrondis pour les très faibles rayons



Réservations pour boîte aux lettres, compteurs, éclairage, etc.

Réservations pour fixation de garde-corps ou clôtures



 

Avantages

Remplis avec les granulats de votre choix avec la granulométrie adaptée, ce nouveau type de gabion, obtenu par assemblage en place de panneaux électrosoudés sans abouts s’adapte à toutes les situations. Simple, ingénieux et modulable, le système AquaTerra Solutions® réalisé in-situ, permet tous les ouvrages, y compris les courbes.

Les gabions obtenus par assemblage in-situ de panneaux électrosoudés permettent l’assemblage de panneaux de différentes dimensions et avec des mailles différentes. La cage est fabriquée à partir de panneaux soudés avec des dimensions de maille de 100x100, 50x100, 75x75 ou 50x50 mm. L'ouvrage est compartimenté verticalement tous les mètres par des panneaux perpendiculaires au parement. Tous les panneaux sont assemblés entre eux par agrafes métalliques ou par des spirales préfabriquées. On évite ainsi le doublage inutile des côtés ainsi que des couvercles par les bases.


Modularité :

  • Panneaux de 50, 70 et 100 cm de large.
  • Recoupable tous les 5 cm dans la longueur et 10 cm en hauteur
  • Mailles carrées ou rectangulaires
  • Combinaisons mailles et fils différents selon emplacement,
  • Réalisation facile d’arrondis ou de raccords biais.

Performances inégalées, haute qualité :

  • Durabilité exceptionnelle avec notre nouvel alliage Zn90 Al 10
  • Optimisation de l’utilisation de l’acier
  • Pas ou très faibles déformations des parements
  • Résistance au vandalisme
  • Possibilité de revêtements PVC de couleur (mais habituellement gris)

Facilité de mise en œuvre :

  • Assemblage mécanique facile et rapide
  • Remplissage mécanique et possibilité de vrac
  • Rendement inégalé, 2 à 6 fois plus rapide que les cages traditionnelles
  • A la portée de tous, sans matériels ou savoir–faire particulier
  • Choix de mailles permettant d’utiliser tous types de matériaux, y compris de petites tailles

Esthétique incomparable :

  • Treillis discrets
  • Continuité du parement
  • Pas de joints croisés et de « ventres »
  • Pas de jonction disgracieuse et dangereuse
  • Rectitude des arrêtes

Très fiable et compétitif, nos procédés permettent une esthétique inégalée. Nos plus : panneaux sans aspérités (abouts), plus rigides et d’une mise en œuvre plus aisée et rapide. Plus grande durabilité et monolithisme garanti. Jonction par spirales préfabriquées ou agrafes. Répartition rationnelle des aciers

 

Principales utilisations

  • Soutènements,
  • Mobiliers urbains
  • Défenses de berges,
  • Aménagements paysagers,
  • Clôtures, Ecrans antibruits,
  • Merlons provisoires ou définitifs,
  • Ouvrages paravalanches ou pare blocs,
  • Parements de massif de remblais renforcés,
  • Façades, habillages de culées ou murs,
  • Aménagements hydrauliques, épis, quais, seuils...

Grâce à des revêtements appropriés, ils peuvent être employés même dans le cas d’eaux particulièrement polluées ou agressives.

 

Conditionnement

Panneaux livrés à plats sur des palettes feuillardées superposables. Les spirales sont livrées en bottes de 50 unités. Les agrafes métalliques à très haute résistance C 45x24x3 mm sont livrées en carton de 1600 unités.

 

Mise en œuvre

1) Prévoir pour le premier rang d’éléments, une assise horizontale ou  en cas  de soutènement, inclinée de 6° ou 10 % vers l’arrière, compactée ou en grave ciment.

2) Disposer à leur place définitive, à plat, les panneaux correspondants au fond (ou base) du premier rang des gabions. Pour faciliter l’agrafage, prévoir les fils longitudinaux par-dessus.

3) Disposer les panneaux arrières (hauteur jusqu'à 1.50 m) ainsi que les diaphragmes (de même hauteur) et les fixer aux panneaux de base et entre eux (avec une fixation ou agrafe tous les 10 à 20 cm ou par spirales préfabriquées).

4) Disposer et agrafer les premiers panneaux de la face vue. Pour une mise en œuvre plus facile, rapide et un parement encore plus soigné, nous conseillons d’utiliser des panneaux de la moitié de la hauteur du rang considéré (soit 0.50 à 0.75 m) et en disposant les fils verticaux à l’extérieur. Pour améliorer la rectitude de l’ouvrage et l’aspect du parement, fixer provisoirement sur l’arrête supérieure du parement vu, un fer à béton de diamètre 10 ou 14 mm ou de préférence mettre des cornières de guidage (barres d’alignement) au niveau du parement vu en recouvrant plusieurs éléments.

5) Procéder au remplissage des cellules avec les matériaux pierreux (galets ou pierres de carrière), homogènes, non gélifs, non évolutifs, avec la plus haute densité et avec une granulométrie de 60 à 150 mm pour la maille de 50x100 mm, 90 à 200 mm pour la maille 75 x 75 mm et 120 à 250 mm pour la maille 100 x 100 mm (Il faut veiller à ce que les pierres ne puissent passer au travers des mailles). L’approvisionnement des matériaux se fait mécaniquement par couches de 30 à 50 cm en laissant la dernière cellule vide. Pour avoir un parement plus soigné, procéder à l’arrangement manuel du parement vu et des angles. Prévoir 4 tirants/m2 de parement.

6) Mettre en place les couvercles (fils transversaux par dessus) sur les cellules remplies et arasées. Veillez à ce que les gabions soient bien pleins (plutôt trop).

7) Fixer le tout par spirales ou agrafage (à raison d’une agrafe tous les 15 à 20 cm) en englobant cotés et couvercles des cages contiguës. Fixer le couvercle sur le haut des diaphragmes. (Utiliser des agrafes Galfan® pour les éléments Galfan® et des agrafes inox pour les structures plastifiées. Considérer 60 agrafes/m3).

De manière générale pour des raccordements complexes, en biseau, en courbe, faire un calepinage et commander les panneaux spéciaux.

 

Principales caractéristiques :

Les gabions/panneaux sont livrés en fardeaux de l’ordre de 350 à 800 kg, dont les dimensions sont fonction des panneaux mais restent facilement manutentionables. La longueur des panneaux va de 1 à 3 m et  0,3 à 2 m pour la largeur (Dimensions nominales puisque multiples de mailles). Les tirants/distanceurs (aussi appelés raidisseurs) ont un diamètre de 4.5 mm. Les principales spécifications techniques sont : EN 10223-4 pour la définition, tolérance des mailles et résistance des fils, (± 4 mm pour les mailles de 50 et 75 mm et ± 5 mm pour les mailles > 75 mm. Les variations cumulées ne doivent pas excéder ± 5 mm par mètre). EN 10218-2, classe T1 pour les tolérances dimensionnelles des fils. EN 10244-2, classe A pour les revêtements Galfan® (qualité supérieure). EN 10245-1, 10245-2 et 10245-3 pour les revêtements plastifiés. (Couleur à définir).

Maille (en mm)

50x50

50x100

75x75

100x100

Diamètre fils Galfan® (en mm)

3, 3.5, 4

4, 4.5 & 5

4, 4.5,  5

4, 4.5, 5, 6

Diamètre fils Galfan® plastifié (mm)

4/4.4

4/4.4

5/5.4

5/5.4

Les combinaisons les plus employées sont la maille de 50 x 100 mm et 100x100 mm, fils Galfan® de 4.5 mm.

 

Descriptif pour CCTP :

Gabions de panneaux électrosoudés avec about arasé ou demi-diamètre en maille de 50 x 100 mm, fil Galfan® de 4.5 mm. Les panneaux seront assemblés entre eux au moyen d’agrafes métalliques 45x24x3 mm ou par spirales préfabriquées. Les panneaux devront respecter les normes EN 10223-4 pour la définition du produit, tolérance des mailles et la résistance des fils, EN 10218-2, classe T1 pour les tolérances dimensionnelles des fils, EN 10244-2, qualité A pour le revêtement d’alliage de zinc et EN 10245-1, 10245-2 et 10245-3 pour les revêtements plastifiés (polyester ou PVC).