accueil
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 - Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
2. Gabion pré-assemblé par spirales

2. Gabion pré-assemblé par spirales

La cage est fabriquée à partir de panneaux électro-soudés et livrée repliée à plat. La maille de ces kits est de 76.2 x 76.2 mm. La longueur des boîtes est de 1, 1.5 et 2 m, la largeur est de 0.5, 0.75 et 1 m (Dimensions nominales puisque multiples de mailles soit 46, 76 et 99 cm avec les mailles de 76.2 mm).

 

Pour les longueurs de 2 m, le gabion est compartimenté au milieu. Le kit est complet et comprend : les parois, couvercles, distanceurs, spirales de fermeture ainsi que des goupilles de jonction entre gabions. Les panneaux sont assemblés entre eux par des spirales métalliques préfabriquées (3 spires par maille de 76,2 mm) .

Les parois verticales sont liées entre elles par spirales, mais les couvercles et les bases ne sont liées que sur un côté pour permettre le pliage en accordéon de la cage afin d’en faciliter la manutention et le transport. Les cages sont solidarisées entre elles par les spirales livrées en sus et verticalement par l’insertion d’une clavette dans le chevauchement des spirales d’angles contigues.