accueil
Revue de Presse
    ATS
    n°175 - Octobre 2016

    Horticulture et Paysage

    Noues végétalisées : palier l’imperméabilisation des sols
    ATS
    Hors-Série - Juillet 2016

    CHANTIERS DE FRANCE

    AquaTerra Solutions : Géo-alvéoles XXL
    ATS
    n°5869 Mai 2016

    Le moniteur

    Fagots de fibres épuratoires
    ATS
    n°389 Mai 2016

    Paysage actualité

    Fascines en fibres de bois
    ATS
    n°5 - Avril 2016

    SolScope Mag

    Confinement des terres et granulats par géoalvéoles
    ATS
    n°40 - Avril 2016

    Egis contact

    Le parc du Heyritz, nouveau poumon vert de Strasbourg
    ATS
    n°170 - Mars 2016

    Horticulture et Paysage

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°70 - Mars 2016

    Profession Paysagiste

    Géoalvéoles, la seconde peau des sols
    ATS
    n°118 - Mars 2016

    Matériel & Paysage

    Génie écologique et végétal
    ATS
    n°69 - Fev 2016

    Profession Paysagiste

    Gabions : structurez le jardin en un temps record
guide
8. Drainage des gabions

8. Drainage des gabions

Il convient de s’assurer que les dispositifs de récupération des eaux de ruissellement en partie supérieure de l’ouvrage ont été prévus et suffisamment dimensionnés pour ne pas provoquer de désordre sur l’ouvrage.

NOTE : En règle générale, les ouvrages en gabions sont réalisés avec des matériaux granulaires suffisamment perméables pour que des exigences supplémentaires ne soient pas nécessaires dans la plupart des cas.

Lorsque des venues d’eau en provenance des terrains retenus sont prévisibles, il convient de réaliser, à la base des remblais, un dispositif de drainage longitudinal à l’ouvrage en gabions, pour collecter et acheminer ces venues d’eau vers un exutoire. Ce dispositif peut, par exemple, être constitué par une tranchée drainante, un drain poreux ou ouvert de taille appropriée ou un drain en géocomposite, raccordé au système général de drainage du site.

En cas d’importantes venues d’eau, il convient de réaliser un tapis drainant d’épaisseur suffisante sous l’ouvrage en gabions et sous le remblai de façon à renvoyer les eaux au-delà du pied du parement.

Dans tous les cas il convient que le système de drainage soit choisi de manière à ce que le matériau du remblai ou les sols avoisinants ne puissent être entraînés dans le dispositif de drainage.